COMMENT DÉCLARER UN EFFET INDÉSIRABLE?

 

En plus des professionnels de santé et des entreprises exploitant un médicament, principaux acteurs du système signalement de pharmacovigilance, les patients sont désormais associés à la déclaration des effets indésirables faisant suite à l'utilisation d'un médicament.

 

Les modalités et fiches de signalement sont spécifiques à chaque acteur du système de pharmacovigilance.

lun.

26

mai

2014

PHARMACOVIGILANCE ET RÉSEAUX SOCIAUX

Le système de pharmacovigilance classique (via la notification spontanée) semble s'essouffler.  De nouvelles sources d'informations telles que les forums de discussion patient, blogs, réseaux sociaux (Facebook, twitter) ont été récemment identifiées comme possible sources complémentaires dans le processus de surveillance des effets indésirables susceptibles d'être liés à l'usage d'un médicament. Les moteurs de recherche et les forums Internet spécialisés apparaissent à ce titre comme une mine infinie de renseignements à explorer.

 

Être à l'écoute des réseaux sociaux pourrait permettre de détecter des signaux faibles.

 

L'ANSM a par ailleurs retenu cette année  lors de son  2ème appel à projets recherche, un projet sur la recherche et l'analyse des effets indésirables rapportés par les patients dans les réseaux sociaux. 

 

Dans cette configuration, l'Université Paris Descartes organise le 27 juin 2014 une nouvelle fois un séminaire sur "la place de la pharmacovigilance dans les réseaux sociaux, nouvel espace de détection de signal".

 

Vous trouverez le programme ci joint.

 

La société Evelyne PIERRON Consultants intervient au cours de cette journée.

Lire la suite

lun.

26

mai

2014

PHARMACOVIGILANCE: DÉCLARATION DES EFFETS INDÉSIRABLES EN ILE DE FRANCE

Afin de simplifier et d'encourager la déclaration des effets indésirables des médicaments par les professionnels de santé et le grand public, un nouveau site internet vient de voir le jour:

 

 www.pharmacovigilance-iledefrance.fr

 

Ce site, intégré dans le dispositif national de pharmacovigilance  est animé par la coordination des 6 centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) d'Ile de France (Cochin, Saint Antoine, Henri Mondor, Fernand Widal, Georges Pompidou, Pitié Salpétrière) qui va :

 

- assurer d'une part le recueil et l'évaluation des effets indésirables

 

- et renseigner d'autre part  les professionnels de santé et les patients en matière de pharmacovigilance.

 

La  déclaration se fera à l'aide d'un formulaire directement complété en ligne.

 

Des informations (alertes, brèves) sur le médicament sont également  disponibles. Dans l'espace grand public, il est prévu que le consommateur/patient puisse poser une question.

 

Source:

ARS